ARTMEMO
Estampes japonaises
du 17ème au 20ème siècle
Accueil Comment passer une commande ? Actualités Plan du site Exposition Histoire de l'estampe Définition du Shin-Hanga
   
Estampes en vente
- Nouvelles estampes
- Hasui Kawase
- Shiro Kasamatsu
- Goyo Hashiguchi
- Toshi Yoshida
- Yoshitoshi
< Portraits de femmes
--Kyoto, maîtres Shin hanga
- Estampes Ukiyo-e
--Hiroshige
-- Hokusai
- Chats, chiens et carpes
- L'oiseau en estampe
- Le cheval en estampe
- La neige en estampe
- Estampes étranges
- Estampes érotiques
- Estampes historiques
- Estampes en noir et blanc
- Peintures à l'encre
- Collection Robert Muller
 
Divers
- Conditions de vente
- Documentation estampes
- Contact
- Plan du site
 

F.A.Q. sur les estampes japonaises

Les estampes japonaises des époques historiques sont-elles numérotées ?

Non, ni les estampes Ukiyo-e, ni les estampes Shin-Hanga ne sont numérotées sauf certaines estampes d'un petit nombre d'artistes du Shin-Hanga, tel Toshi Yoshida.
 
   
Quel est l'usage au Japon en matière d'éditions numérotées ?
 

La tradition qui se met en place au 17ème siècle tiendra bon...Très longtemps. Il n'y a pas d'éditions numérotées jusqu'aux années 60 et elles le sont seulement chez les artistes qui commencent à produire à cette période.
 
   
L'édition des estampes japonaises est-elle pour autant illimitée ?
 

Non. Il y a une limite physique à l'édition. Les éditeurs produisent les estampes jusqu'à ce qu'un des bois commence à être usé. Concernant l'estampe Shin-Hanga au 20ème siècle, les bois abimés par l'usure ne seront jamais regravés et l'estampe ne sera donc plus imprimée si un bois est inutilisable.
Rappelons que pour réaliser une estampe on grave un bois par couleur plus un bois pour le trait de contour. Plusieurs couleurs peuvent être présentes sur un bois afin de réduire le nombre de bois.
 
Du temps de l'estampe Ukiyo-e, une édition s'arrêtait quand les blocs de bois étaient totalement usés. On imprimait parfois jusqu'à 5000 exemplaires quand les estampes avaient beaucoup de succès. "La grande vague" d'Hokusaï est un exemple de tirage de ce type.
 
   
Quel est le statut des éditions récentes d'Hasui Kawase et Shiro Kasamatsu ?
 

ARTMEMO est représentant pour la France de la S. Watanabe Color Print Co. de Tokyo. Cette maison d'édition a été fondée par Watanabe Shozaburo, l'éditeur historique et initiateur du mouvement Shin-Hanga. Nous travaillons aujourd'hui avec Watanabe Shoichiro son petit-fils.
 
La politique de la maison Watanabe Color Print Co. qui édite les estampes d'Hasui Kawase et Shiro Kasamatsu est la suivante :
Il faut parfois jusqu'à 18 bois pour une estampe (un par couleur + un pour le trait de contour). Beaucoup ont été perdus, détruits (accidents, tremblement de terre de 1923) ou sont partiellement usés.
L'éditeur Watanabe n'imprime une estampe que quand il possède ou retrouve l'intégralité des blocs en bon état. Il est hors de question, pour lui, de faire regraver un bois manquant, usé ou abîmé.
C'est cet aspect qui donne à ces estampes leur caractère d'oeuvres originales.
 
 
 
 
Comment savoir si les bois des estampes Shin-Hanga sont ceux d'origine ?
Retour en haut de la page
 

Il y a une garantie totale d'utilisation des bois d'origine quand l'estampe sort de l'atelier de l'éditeur historique chez qui les bois ont été gravés initialement et qui en est resté l'unique propriétaire et détenteur.
Rappel : Watanabe Shozaburo est l'éditeur historique de Hasui Kawase et l'un des deux éditeurs principaux de Shiro Kasamatsu. La maison Unsodo est l'autre grand éditeur de Shiro Kasamatsu.
 
  Depuis les années 60, l'éditeur Unsodo applique pour les estampes de Shiro Kasamatsu la même politique que Watanabe.  
     
     
>>Accueil / Exposition / Plan du site / Ventes : Hasui Kawase Shiro Kasamatsu Autres artistes/ Conditions ventes / Contact / Mentions légales
   
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
   
     
     
     
     
     
     
     
   


   


   

   
     
     
     
     
Web Statistics