Dos de l'estampe
     

Une estampe d'Hokusai (1760-1846)

Titre : Le pont suspendu la limite entre les provinces d'Hida et d'Etchu

Série : Remarquables vues de ponts de différentes provinces (Shokoku meikyo kiran) comprenant 11 estampes

Réédition ancienne (1950) avec des bois regravés

Editeur : Adachi (Voir plus bas)
Au dos de l'estampe :
- le sceau de l'éditeur ADACHI en caractère hiragana
- La mention "Hanken shoju" (sens le plus proche : "copyright")

Date de la première publication : 1827-1830

Editeur d'origine : Eijudo

Etat : Une ride sur le nuage. Excellent état général.

Technique particulière : Traitement en creux de la pluie.

Format oban : 38,8 cm x 26,5 cm (HA27)


Retour aux estampes d'Hokusai en vente

 

<<<<<<<<<<
Le savoir-faire de l'éditeur ADACHI

La maison Adachi, dont le nom officiel est " l'Institut Adachi de la gravure sur bois ", est spécialisée dans les rééditions d'estampe japonaises Ukiyo-e depuis 1925. Adachi est un des éditeurs les plus renommés du 20ème siècle. Ses estampes sont réalisées avec un niveau de qualité extrême : respect des couleurs et restitution parfaite des détails grâce à un travail admirable de gravure et d'impression.
Les estampes d'Adachi portent toujours son sceau sur le verso.

Les rééditions de Toyohisa Adachi reproduisent quelquefois un exemplaire original unique, les autres ayant disparus. D'autres éditeurs en ont fait aussi leur spécialité comme Enji Takamizawa et Shozaburo Watanabe.

Voici quelques exemples de l'utilisation des rééditions de ces grands éditeurs par les auteurs spécialistes de l'Ukiyo-e :

James A. Michener (spécialiste et possesseur d'une des plus belles collections du monde) se sert d'une estampe de Kuniyoshi réalisée par Adachi comme exemple dans " the floating world " car " aucun exemplaire de cette estampe tragique n'était accessible aux U.S.A. "
Dans l'article de Richard Lane, le plus grand spécialiste de l'estampe japonaise, au sujet d'une estampe d'Hiroshige (Kambara) dans le livre de Jack Hillier
" Essays on Japanese Art " en 1982, il est dit : " le travail récent des 2 chefs de file dans la rééditions d'estampes Ukiyo-e, messieurs Adachi et Takamizawa, présente de façon surprenante un intérêt pour notre étude des originaux ".

 

<<


Sceau Adachi

 

 











Cette estampe est une réédition ancienne.

Les rééditions sont réalisées avec les méthodes traditionnelles chez des éditeurs qui sont à la fois des érudits et des artistes.
Le modèle n'est pas, dans ce cas, le dessin de l'artiste mais un tirage original d'époque. Un graveur a gravé les blocs de bois : un bloc de bois pour le trait de contour puis un par couleur. Le travail de gravure est effectué trait pour trait.
Ensuite, un imprimeur a encré le bloc gravé portant le motif de la couleur à poser la première. Il a imprimé le papier végétal de façon traditionnelle par application de la feuille sur le bloc encré et frottage au baren (tampon fait de lamelles de bambou) sur le dos de la feuille pour faire pénétrer l'encre dans les fibres. Il a répété cette action autant de fois qu'il y a de couleurs en pratiquant ainsi de la teinte la plus sombre à la teinte la plus claire.
Ces estampes ont l'avantage d'être identiques aux originaux qui peuvent valoir actuellement plusieurs milliers d'euros.

 

     
       

         
           
         
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
  xxxxxx        
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
Web Statistics