Une estampe originale d'Eisen (1790 - 1848)
Nom de famille : Keisai

Titre : La courtisane Meng Zong (Môsô)

Série : 24 parangons de la pitié filiale dans le monde flottant
(titre dans le cartouche noir)

Date du tirage : vers 1830

Signature : Ôju Keisai Eisen ga ("dessiné par Ôju Keisai Eisen ga")

Cachet de l'éditeur

Cachet de censure : Kiwame (approuvé)

Etat : Manques comblés au dos avec du papier végétal ancien, trous de vers, salissures, jaunissement homogène, un pli aplati au centre. Etat général moyen.

Format oban : 37,8 cm x 25,7 cm (UK589)

Sujet : La courtisane Môsô et son jeune enfant

Dans cette série, Eisen présente des images de courtisanes des quartiers de
"maisons vertes" (maisons closes) dans de tendres images les mettant en scène avec leurs enfants. Rappelons que le monde des courtisanes appartient à ce que les japonais appellaient "le monde flottant", (Ukiyo en japonais) dont les estampes (Ukiyo-e ou Image du monde flottant), sont le vecteur de représentation.

Retour aux estampes Ukiyo-e en vente

Retour aux portraits de femmes en estampe japonaise
  <<      
           

         
           
  xxxxxx        
           
           
           
           
           
           
           
           
Web Statistics